Compostage domestique et herbicyclage

 

Le compostage domestique

Le compostage domestique présente une occasion privilégiée pour poser un beau geste pour l'environnement. C'est une méthode simple consistant à transformer les résidus végétaux en humus riche, à la consistance d'une terre à jardin légère et à l'odeur d'un sol frais de la forêt. Des milliards de micro-organismes fabriquent cette matière riche et sombre.

Pourquoi faire du compost?Compostage

  • Pour produire un engrais naturel de grande qualité pour le sol et ainsi améliorer la santé, la croissance et l'apparence de nos légumes, fleurs, pelouses, arbres et arbutes.
  • Pour réduire le volume de nos ordures ménagères, qui s'entassent inutilement dans les lieux d'enfouissement et augmentent le risque de contamination des eaux souterraines. Le compostage permet la valorisation d'au moins 30% du sac vert.
  • Pour réduire la pollution de l'air puisque la décomposition de la matière organique dans les lieux d'enfouissement se fait en condition d'anaérobie (absence d'air) causant la formation de biogaz, composé de méthane, un important gaz à effet de serre.

Quoi composter dans son composteur domestique?

Les matières compostables se divisent en deux catégories : les matières vertes (riches en azote) et les matières brunes (riches en carbone). Il est important de produire un équilibre entre les deux types de matières pour obtenir un compost de bonne qualité, soit deux portions de matières brunes pour une portion de matières vertes.

Matières vertes

Matières brunes

Matériaux à ne pas composter

Restes de fruits
Restes de légumes
Tontes de gazon fraîches
Mauvaises herbes fraîches
Fumier mature
Coquilles d’œufs
Algues
Feuilles d’arbres séchées, brindilles
Paille/foin
Sciure de bois
Marc de café (filtre inclus)
Sachets de thé (sachet inclus)
Papier (préférable de le recycler)
Serviettes de papier
Pâtes alimentaires, pain, riz
Écales de noix
Noyaux
Tissus naturels (lin, laine, cuir, coton)
Cheveux/ongles
Litière d’oiseau, plumes
Plantes mortes et fleurs séchées
Terre (riche en minéraux)
Mauvaise herbe montée en graine ou rampante
Cendre de bois
Chaux
Briquettes de B.B.Q.
Viande, poisson, os
Huile (gras)
Produits laitiers
Excréments d’animaux (chat ou chien) et
humains (peut contenir des pathogènes)
Poussière d’aspirateur
Feuilles de rhubarbe (la tige peut être compostée)
Matériaux contaminés avec des pesticides ou
des produits dangereux (ex : le bois traité)
Plante ou feuillage malade
Grande quantité de matériaux détrempés

 

Le livre «Le compostage facilité» de Nova Envirocom est un ouvrage de référence complet en la matière. Nous vous invitons à le consulter.

 

 


L'herbicyclage

L'herbicyclage, c'est laisser le gazon coupé sur place en lui permettant de se décomposer directement sur le sol.  En plus d'être écologique, l'utilisation de vos rognures de gazon pour l'entretien de votre pelouse vous permettra d'économiser temps et argent !

L'herbicyclage aidera à maintenir votre pelouse en bonne santé.  Laissés sur place, les résidus de pelouse coupée se décomposent en redonnant à votre pelouse l'eau, l'azote, le phosphore et les autres éléments dont elle a besoin pour se nourrir, ce qui réduit l'achat et l'utilisation d'engrais, d'herbicides et de pesticides synthétiques.

Pour retirer le maximum d'avantages de l'herbicyclage, assurez-vous d'avoir des résidus de pelouse de 1 cm ou moins.  Si vous prévoyez l'achat d'une tondeuse prochainement, pourquoi ne pas en profiter pour orienter votre choix vers une tondeuse déchiqueteuse ?  Autrement, l'installation d'une lame déchiqueteuse sur votre tondeuse fera aussi très bien l'affaire !

 

 

Documents

 

Vous aimez cette page? Partagez-là!

 

Plan du site
Tous droits réservés - © 2011-2019 - MRC d'Abitibi-Ouest

Programmation : Radium inc.
Conception graphique : Mimi Cummins et Radium inc.